category

RDSA Google Ads : Comment tirer meilleur parti du remarketing dynamique

Une campagne RDSA Google Ads s’agit d’un type de campagne paid search qui combine les annonces de recherche dynamique avec du remarketing. Les campagnes RDSA utilisent le crawl de Google pour produire des annonces textuelles pertinentes avec des titres dynamiques et la page de destination la plus pertinente. Ces annonces sont ensuite ciblées sur les utilisateurs qui ont déjà visité le site Web de l’annonceur et qui recherchent des mots clés liés aux produits ou services de l’annonceur.

Pour comprendre un peu mieux comment ces annonces fonctionnent et les mettre en place commençons par faire un tour des différents types de campagnes qui s’en rapprochent.

Que sont des RDSA Google Ads ?

Dynamic Search Ads

Les annonces de recherche dynamique sont un type de publicité proposé qui permettent aux annonceurs d’orienter leurs annonces vers des utilisateurs qui recherchent des produits ou des services spécifiques. Ces annonces utilisent le contenu du site Web de l’annonceur pour créer les annonces, et sont particulièrement utiles pour les annonceurs disposant d’un site Web bien développé ou d’un large inventaire de produits.

L’un des principaux avantages des annonces de recherche dynamique est qu’elles peuvent aider à étendre la portée d’un annonceur et à capturer des idées et des requêtes émergentes qui peuvent ne pas être couvertes par une liste de mots clés donnés. Ces annonces peuvent également constituer un outil utile pour diriger les clients potentiels vers des produits ou des pages spécifiques du site Web d’un annonceur.

Cela peut inclure la création d’annonces, de groupes d’annonces et la personnalisation des paramètres de ciblage et d’enchères.

Campagnes de recherche de remarketing sur listes (RLSA)

Les listes de retargeting pour les annonces de recherche (RLSA) sont un outil qui permet aux entreprises de cibler leurs annonces sur les utilisateurs qui ont précédemment visité leur site Web. Les RLSA fonctionnent en utilisant Google Analytics pour définir les critères d’ajout des utilisateurs aux listes de retargeting. google Analytics associe ensuite les sessions sur le site Web de l’entreprise à l’un des cookies publicitaires de Google sur le navigateur de l’utilisateur. Cela permet à l’entreprise d’adapter ses annonces aux utilisateurs qui ont précédemment manifesté leur intérêt pour ses produits ou services.

Le RLSA peut être un outil utile pour les entreprises qui cherchent à entrer en contact avec des prospects pré-qualifiés et à générer des conversions. Les entreprises peuvent configurer des groupes d’annonces de recherche qui ne seront affichées qu’aux utilisateurs figurant sur leur liste RLSA et recherchant les mots clés sur lesquels l’entreprise enchérit.

Remarketing Dynamique

Le retargeting dynamique est un type de publicité qui permet aux entreprises de montrer des annonces ciblées aux utilisateurs qui ont précédemment visité leur site web. Ces annonces peuvent être personnalisées pour montrer des produits ou services spécifiques que l’utilisateur a consulté sur le site Web, ainsi que des produits et contenus connexes ou les plus performants. Le remarketing dynamique peut également prendre en compte l’historique d’achat et les données démographiques de l’utilisateur afin de lui montrer des publicités les plus susceptibles de l’intéresser.

Le retargeting dynamique peut être un outil puissant pour les entreprises qui cherchent à augmenter la probabilité de clics et de conversions sur leurs annonces, et peut fournir un meilleur ROAS que les listes de retargeting standard.

Ici à l’inverse des annonces de remarketing dynamique classique qui font appel à du display ads, les RDSA font appel à un remarketing dynamique sur les termes de recherche. Une personne ayant déjà visité votre site. Nous allons voir dans cet article comment les mettre en place sur votre site et booster vos performances. 🚀

Pourquoi considérer les RDSA Google Ads ?

Parlons peu, parlons chiffres, en attendant d’avoir nos chiffres, les collègues de Wordstream ont mis en place les RDSA sur une centaine de campagnes Google Ads. On observe un CTR plus important de 109% en moyenne le faisant passer de 3,9% pour les DSA à 8,1% pour les RDSA. L’effet sur le CPA se fait également ressentir. C’est un CPA réduit de 75% observé sur les campagnes. En ce qui concerne le taux de conversion & le ROAS, c’est une progression de 156% et 157% respectivement.

Comment mettre en place du RDSA Google Ads ?

La première étape de la mise en place d’une campagne de retargeting sur les annonces dynamiques est l’audience. En effet, car il s’agit de retargeting, il est indispensable de faire fonctionner les annonces sur une audience qui déjà visité le site. Toutefois, il est possible d’affiner votre segmentation en fonction des audiences de retargeting dynamiques que vous pourriez déjà avoir défini (ex: ajout au panier, visite de pages produit, visiteur ayant consulté le site +3 fois, … ). Vous pouvez également utiliser une liste de retargeting afin de compléter cet objectif. Cette partie là correspond au R de notre RDSA.

Créer une combinaison de tous les visiteurs ayant consulté le site mais n’ayant pas converti est une bonne pratique à adopter.

Une fois l’audience créée, il faut créer une campagne d’annonces dynamiques, nos fameuses DSA du RDSA. Dans l’onglet des cibles aurez besoin de configurer une annonce dynamique qui renvoie vers toutes les pages de site. Cette configuration n’a rien de différente par rapport à une annonce dynamique classique. Les étapes de création entre une annonce DSA classique et RDSA restent les mêmes. C’est la composante retargeting qui rend ces campagnes uniques.

L’interface Google Ads ne permet pas d’implémenter une audience pour une campagne DSA. Pour cela, il faut absolument ajouter l’audience dans le Google Ads Editor. En l’ajoutant, il faut s’assurer de la classifier en “target & bid”. Cette classification permettra de dire à Google d’uniquement montrer les annonces à cette audience.

Comment organiser le retargeting des annonces de recherche dynamiques Google Ads ?

On pourrait imaginer que les campagnes de retargeting dynamique sur le réseau de recherche ne sont pas nécessaires. En effet, il existe déjà des annonces de retargting (RLSA) et des annonces dynamiques (DSA). Comme avec le remarketing dynamique on peut cibler l’ensemble des visiteurs. Mais ici on peut les cibler sans avoir à enchérir sur des mots-clés.

Enfin pour que les campagnes DSA et RDSA ne se fassent pas de compétition, les campagnes RDSA doivent être configurées avec une exclusion d’audience des visiteurs ayant déjà converti. Leur objectif premier est de générer de nouvelles conversions. Les campagnes DSA elles seront configurées avec une exclusion d’audience de tous les visiteurs n’ayant pas converti.

En résumé les campagnes RLSA auront le bid le plus important suivi des campagnes RDSA puis des campagnes DSA.

De manière similaire à des campagnes de retargeting dynamique, nous pouvons maintenant cibler les visiteurs sur le site de manière plus efficace. Nous n’avons pas besoin d’enchérir sur des mots-clés mais toujours présenter des annonces spécifiques aux produits. Nous enchérissons à présent de manière plus importante car nous savons que ces visiteurs ont déjà été sur le site. Par conséquent nous enchérissons de manière plus importante. Plus besoin de créer des groupes d’annonces spécifiques aux produits !

Avez vous aimé ce post ?



Réservez votre Audit gratuit !
Transformons ensemble vos données en profits parlons-en !
IMG lettre

Subscribe to
our Newsletter

To stay updated